Le flux instinctif libre: Qu’est-ce que c’est et comment le pratiquer?

mains en sang

 

La première fois que les mots "flux" et "instinctif" se sont déposés dans mon oreille, je « travaillais » sur mon ordinateur dans un café (tout en écoutant candidement la conversation de la table d’à côté…). Et je me suis dit : mais qu’est-ce que ce truc hippie, typico-grano au penchant ésotérique?

Puis, j’ai entendu des choses comme : retenir le sang, plus besoin de porter de protection et contraction utérine. Il ne m’en fallut pas plus pour balayer mes préjugés et titiller à vif ma curiosité chatouilleuse.

Tout comme moi, tel un buffet chinois, vous avez probablement un festin hétéroclite de questions qui s’étale dans votre esprit du genre : qu’est-ce que ça mange en hiver? Pourquoi une femme goberait quelque chose comme ça? Comment ça marche? Est-ce que c’est la recette miracle? Et, quand est-ce que je commence?

Pour rassasier votre gourmandise du savoir, voici les réponses à toutes ces questions qui vous brûlent la langue.

Qu’est-ce que ça mange en hiver, le flux instinctif?

Le flux instinctif est une façon de vivre ses menstruations sans protection hygiénique, simplement en écoutant son corps. Il s’agit de retenir son flux menstruel et le libérer dans la toilette à des moments bien précis.

*Note : ne pas confondre avec le « free bleeding » qui consiste à laisser couler son flux menstruel sans protection tout au long du cycle.

protections hygiéniques jetables

D’où ça sort?

L’origine exacte est un tantinet mystérieuse. Bien que l’on suspecte que les femmes utilisaient déjà cette technique à l’époque médiévale, l’origine officielle du mouvement proviendrait des États-Unis, mais c’est véritablement en France qu’elle aurait pris son envol en 2015. Grâce au www, le mot s’est rapidement passé de menstruée en menstruée à travers le monde sous plusieurs formes : vidéo, YouTube, blogues et forums.

Pourquoi pratiquer le flux instinctif libre?

femme heureuse

Plusieurs raisons peuvent pousser une femme à pratiquer cette méthode.

Le flux instinctif leur permet de :

  • Vivre des menstruations sans impact écologique.
  • Offrir une alternative pour les femmes qui ne peuvent tolérer des tampons ou des serviettes à cause de douleurs et sensibilités.
  • Accommoder celles qui expérimentent des règles très abondantes que les protections périodiques ne peuvent supporter.
  • Composer avec des menstruations irrégulières : être à l’écoute de son cycle évite les surprises!
  • Expérimenter un cycle plus court comme l’écoulement se produit de façon plus condensée au lieu de s’étendre durant plusieurs jours.
  • Éviter de mettre sa santé à risque contrairement à d’autres méthodes comme les tampons et la pilule en continu.
  • Minimiser les douleurs menstruelles.
  • Être davantage connecté avec son corps et vivre en symbiose avec lui.
  • Devenir indépendante d’un bien de consommation et se fier à ses propres facultés.
  • Économiser de l’argent sur les serviettes hygiéniques, la coupe menstruelle, les serviettes lavables, etc.

Comment ça marche?

Plusieurs fois, pendant nos menstruations, l’utérus se contracte pour laisser écouler l’endomètre (alias sang menstruel). Contrairement à ce que nous pourrions croire, il ne s’agit donc pas d’un flux constant tout au long de la semaine.

L’idée derrière cette méthode est de rester attentives à notre corps et de sentir cette contraction, car ce sera le signal qu’il est prêt à évacuer le liquide menstruel. Lorsque le sang a terminé de s’écouler, le périnée se contractera pour retenir le sang jusqu’à la prochaine contraction.

Comment est-ce qu’on peut entraîner son corps?

Étape 1 : Créez un environnement propice!
Pour votre première tentative, assurez-vous d’être tranquille à la maison, à proximité d’une salle de bain, car lorsque vous sentirez la contraction de votre utérus, il ne sera pas possible de retenir le tsunami bien longtemps.

(En gros, lâchez-prise, c’est lui qui décide quand est-ce que ça se passe, un peu comme les contractions d’un accouchement!)

femme en culotte l'Ovary qui se détend

Étape 2 : Pratiquez des activités légères et soyez à l’écoute.
Tout au long de cette première journée, soyez attentives à ce que vous ressentez, pratiquez des activités douces et simples comme la lecture, le yoga ou des tâches ménagères légères qui ne requièrent pas toute votre attention, car, selon la sage-femme Gabrielle Dallaire, les contractions sont très subtiles.

Étape 3 : Allez-y « commando »!
Durant l’entraînement, il sera important de ne pas porter de serviettes sanitaires ni de sous-vêtements. Il est même préférable de porter de vieux pantalons amples. Ainsi le corps comprendra que vous ne portez aucune protection et cet aspect joue un rôle primordial mentalement et physiologiquement et aura tendance à retenir le sang.

vêtements qui sèchent

Le défi, vous l’aurez compris, est d’apprendre à faire confiance à son corps et à ses capacités.

Étape 4 : Contractez ce périnée que je ne saurais voir!
Lorsque le premier écoulement de vos règles est terminé, contractez votre périnée pour retenir votre flux jusqu’à tant que vous ressentiez la prochaine contraction utérine.

*Périnée (alias plancher pelvien) pour les nuls : regroupement de muscles/tissus/ligaments qui recouvrent la région du pelvis : entre le pubis et le coccyx. Son rôle est de soutenir les organes, contracter le vagin et assurer la continence des fluides (et solides).

Voici un exercice pour renforcer celui-ci : contractez le périnée durant 5 secondes / pause de 10 secondes. Répétez le tout 10 fois et recommencez la série à 3 reprises. On contracte le périnée de la même façon que lorsqu’on se retient d’uriner.

Étape 5 : Soyez patiente!
On n’a pas peuplé Rome en un jour! Laissez-vous plusieurs cycles pour vous accommoder avec la technique.

Étape 6 : Mme L’Ovary sera là pour les fuites!
Lorsque vous êtes bien entraînées, vous pouvez utiliser les culottes menstruelles lavables, Mme L’Ovary en cas de fuites légères et moins légères.

Est-ce que le flux instinctif libre est une recette miracle?

Non, car tout chemin est parsemé d’anicroche. Tout d’abord, il est possible d’expérimenter des fuites légères. De plus, avoir accès à des toilettes en tout temps peut s’avérer difficile à orchestrer pour certaines. Finalement, il est très difficile (voire impossible) de pratiquer cette technique pour les femmes venant d’accoucher.

Est-ce qu’il y a un danger pour la santé?

La Dre obstétricienne-gynécologue Laurence Simard-Émond a tranché :  cette pratique n’est aucunement dangereuse pour la santé! Le sang retenu dans le vagin lors de la pratique du flux instinctif n’est pas assez abondant et ne stagne pas assez longtemps pour occasionner un risque, à l’exception des femmes qui auraient des lésions vaginales.

Je n’y crois pas, c’est impossible!

Faux! On a tous cru improbable que Trump soit élu président et pourtant…une belle leçon d’ouverture d’esprit de la part d’un homme qui a fermé le sien. Bref! À toutes les vagino-sceptiques, sachez que des milliers de femmes à travers le monde pratiquent cette technique et la partagent depuis plusieurs années!

Malgré le défi que le flux instinctif libre représente, il n’en reste pas moins que, lorsqu’il est maîtrisé, les avantages pour la santé, le portefeuille et l’environnement sont nombreux!

Quand est-ce que je commence?

Aussitôt que possible! Vous avez en main tous les ingrédients pour commencer ce voyage ultra sensoriel à l’intérieur de votre corps qui vous mènera à savourer une grande liberté!

 

 

 

Sources :

https://www.nouvelobs.com/rue89/rue89-nos-vies-connectees/20150606.RUE9321/le-flux-instinctif-libre-les-regles-sans-serviettes-ni-tampons.html

http://plus.lapresse.ca/screens/96d3add2-31d8-4660-82f7-b97b59b89259__7C___0.html?utm_medium=Facebook&utm_campaign=Microsite%20Share&utm_content=Screen&fbclid=IwAR3MGr8h7E79yXPau3mjfVDgf6ycIEmQBso5p0ZB17rAJQuUyCgvAas8T8o

https://www.gynandco.be/fr/tout-savoir-sur-le-perinee/

https://passionmenstrues.com/2015/06/30/flux-instinctif-libre-interviews/