4 raisons d’opter pour des menstruations 0 déchet!

Avez-vous déjà vu cette horrible soupe aux déchets qui flotte dans le nord de l'océan Pacifique? Elle est immense! On dit qu’elle fait deux fois la taille du Québec! Sacs de plastique, bouteilles, bidons, filets et autres produits jetables non biodégradables s’y côtoient allègrement et le nombre d’ingrédients augmente d’année en année.

Pollution produits hygiéniques - Alternative Mme L'Ovary

Intolérable, dites-vous? Bien sûr! Épeurant? Mets-en!

Une fois qu’on a vu ça, on se dit qu’on ne veut surtout pas y contribuer! Adopter des règles écologiques est donc une solution des plus logiques! Voici 4 raisons d'opter pour des menstruations zéro déchets.

 

1. Parce que la planète, c’est pas une poubelle! 

Écologie - Culotte Menstruelle Mme L'Ovary

Hélas mesdames, sachez que l’utilisation de serviettes hygiéniques et de tampons jetables (ainsi que leur applicateur) viennent nourrir ou à tout le moins assaisonner cette soupe indigeste susceptible de provoquer à court terme une crise de foi quant à l’avenir de la planète.

Imaginez! Une femme aura ses menstruations en moyenne 13 fois par année, soit 520 fois au cours de sa vie fertile. Cette même femme utilisera donc des serviettes hygiéniques, protège-dessous et tampons qui, rappelons-nous, sont emballés individuellement dans une boîte de carton et souvent munis d’un applicateur.

Au cours de sa vie, elle produira, en déchets hygiéniques, le poids total de 275 lbs! (source: thedailybeast.com)

Si on multiplie le tout par le nombre de femmes en âge d’être menstruées sur terre, soit près de 2,34 milliards, ça donne (attachez votre tuque avec des trombones!) 289 391 932 tonnes de déchets menstruels par année!

N’oublions pas que ces déchets, qui prennent plus de 450 ans à se décomposer, s’accumulent actuellement dans les dépotoirs et les îles flottantes du pacifique. (source: ConsoGlobe.com)

Mesdames, il est plus que temps d’agir! Utilisons notre gros bon sang! (Oups… bon sens!) Valorisons et protégeons ce que nous avons de plus sacré! Produire une quantité massive de déchets à cause de nos menstruations est en complète contradiction avec notre rôle de femme : celui de porter la vie.

Or, comme disait si bien l’oncle de Spiderman : « Un grand pouvoir implique de grandes responsabilités. »

Et l’une des responsabilités qui nous incombe, c’est celle de prendre soin de l’environnement… et de notre corps!

 

2. Parce que notre corps, il faut le garder en santé!

Santé au féminin -  Culotte Menstruelle Mme L'Ovary

L’impact des produits hygiéniques sur la santé des femmes est un sujet qui fait couler beaucoup de « sang » sous les ponts depuis plusieurs années.

En effet, selon l’analyse récente de plusieurs tampons hygiéniques de compagnies populaires, ceux-ci contiennent entre 20 et 30 composantes chimiques, dont les dioxines, qui se retrouve dans le top 10 des produits les plus toxiques au monde. (Hé oui!)

Les produits chimiques que contiennent tampons hygiéniques par exemple, sont absorbés par les muqueuses du vagin. Ils engendrent plusieurs problèmes de santé tels que l'endométriose, les anomalies congénitales, la diminution de la fertilité, l'installation du diabète, l'altération du système immunitaire et même le cancer.

La bonne nouvelle : on peut réduire cette quantité de déchets toxiques pour la santé de la planète et des femmes en utilisant des alternatives aux produits sanitaires jetables. En optant pour des menstruations zéro déchet. Ce faisant, on affiche ouvertement nos valeurs et on travaille à bâtir une société qui nous ressemble.

3. Parce qu’acheter, c’est voter!

Économie - Culotte Menstruelle Mme L'Ovary

Oui! Acheter intelligemment (lorsque nécessaire), voire moins consommer, c’est voter! Chaque achat et surtout celui que nous ne faisons pas, équivaut à une prise de position envers ce que nous croyons juste : le bien-être de l’environnement, la santé, etc.

Si on veut vivre dans un monde meilleur, il faut prendre conscience de l’impact réel de nos gestes et s’engager collectivement à consommer autrement. C’est ce qu’on appelle se tenir debout et passer à l’action.

Consommer moins signifie se procurer ce dont nous avons réellement besoin.

Ainsi on évite :

  1. La création d’objets (souvent inutiles, soyons honnêtes) conçus à partir de ressources parfois renouvelables mais souvent non-renouvelables
  2. La production d’emballages, (qui remplissent nos dépotoirs, rappelons-nous) qui sont également créés à partir de nos ressources
  3. Le transport de ces objets et le coût écologique de ce transport (souvent par paquebot, en provenance directe de… l’autre bout du monde!)

Consommer intelligemment signifie acheter des produits de qualité, conçus par des entreprises locales, ainsi on:

  1. S’assure d’un produit durable qui s’avère souvent plus économique que les produits de qualité discutable qui se brisent le temps d’un épisode de La Petite vie.
  2. Minimise le transport et les frais écologiques qui y sont reliés.
  3. Encourage les entreprises locales, ce qui se traduit par un impact réel dans la vie des entrepreneurs québécois.
  4. S’assure que les employés qui conçoivent l’article travaillent dans un milieu sain et sécuritaire selon des normes de travail rigoureuses.

Mais revenons à nos bobettes! Lorsque nous investissons massivement dans des produits hygiéniques louches et jetables, ça envoie le message aux multinationales (qui ont à cœur tout sauf la santé des femmes ou de la planète), que nous approuvons leurs valeurs et leurs articles polluants! Sans compter que ça les enrichit! Et si c’était nous qui accumulions les sous?

 

4. En plus, les menstruations écologiques, ça soulage le portefeuille!

Féministe - Culotte Menstruelle Mme L'Ovary

Au Canada, la femme moyenne dépense 56,40 $ par année pour des tampons & serviettes hygiéniques, soit 2 100 $ au cours d’une vie!

Imaginez le nombre de cannes de sirop d’érable que vous pourriez acheter avec ça! 300! Rien de moins! 300 cannes de pur bonheur sur votre table pour déjeuner!

Les options de produits hygiéniques réutilisables sont plus économiques à long terme. Voici deux exemples qui sauront vous convaincre sans l’ombre d’un doute :

  • la coupe menstruelle peut coûter jusqu’à 40 $ mais peut durer jusqu’à 10 ans! 
  • quant aux culottes menstruelles lavables et réutilisables de Mme L’ovary (le kit de base) elles vous coûteront, pour une période 40 ans, 1 430 $ au lieu de 2 100 $ si vous achetez des produits hygiéniques jetables et ne porteront atteinte ni à votre santé, ni à l’environnement! 

Culottes menstruelles : 1 VS Produits hygiéniques jetables : 0

Bref! Les raisons pour lesquelles il est important de considérer des alternatives aux produits jetables coulent à flot et heureusement, les options de produits hygiéniques réutilisables sont tout aussi abondantes!

Consultez notre article: Les solutions pour des menstruations Zéro déchet, où nous faisons l’analyse des meilleures solutions en détaillant les pour et les contre de chacune d’elles afin de vous permettre de trouver chaussure à votre pied, et ainsi, de vivre des menstruations écologiques alignées avec vos valeurs!

 

Pour aller plus loin

 

Vous souhaitez vous informer davantage sur le danger des tampons pour la santé des femmes?

Nous vous proposons le documentaire « Tampon, notre ennemi intime » qui démontre bien ces enjeux: