Pénurie de papier toilette? Il est temps de virer zéro déchet!

Papier de toilette_Mme L'Ovary

Hé boboy… il me semble que cette expression m’a souvent roulé dans la bouche ces jours-ci. À quelle ribambelle d’événements étranges faisons-nous face!

Je n’aurais jamais pensé écrire un jour un article sur cette débandade animale où des milliers de personnes étaient prêtes à mordre pour un paquet de rouleaux de papier de toilette bien soyeux 😉.

Au 19e siècle on parlait de la ruée vers l’or, au 21e siècle on parle de la ruée vers le papier de foufounes. Yes!

Je me demande ce que ça dit de notre société : que notre priorité en temps de crise est d’avoir les founes propres? J’hésite encore entre en pleurer ou en rire hystériquement.

Pascale Brillon, professeure au département de psychologie à l’UQAM, m’a aidée à comprendre ce phénomène troublant. Selon elle, le papier de toilette est un symbole, il représente non seulement le confort et la propreté, mais également la dernière barrière qui sépare la civilité et la déchéance.

Elle mentionne également que les circonstances présentes font ressurgir des mécanismes psychologiques communément appelés : mimétisme émotionnel et comportemental.

Le comportement se décrit comme suit: un groupe de gens paniqués accomplissent une action précise (comme acheter des caisses de papier de toilette …), pour diminuer leur anxiété. Le reste de la population observe et par mimétisme commence à ressentir cette panique. Comme acheter du papier de toilette semble soulager le groupe observé, ils reproduisent le geste.

Bref, on est rendu là.  

Magasin bonde_Mme L'Ovary

Moi, ce que je trouve étonnant, c’est plutôt notre dépendance!

Notre dépendance à ces objets (papier de toilette, mouchoirs, protections hygiéniques, produits de beauté, nettoyants, etc.!) affecte non seulement notre portefeuille, mais influence aussi négativement notre santé physique à cause des nombreux produits chimiques qu’ils contiennent. 

Elle aura également un impact sur notre santé psychologique, car la sensation de manque, c’est bien connu, crée de l’anxiété. Enfin l’impact environnemental de ces produits souvent utilisés en quantité démesurée n’est plus à prouver. 

Bref, on est dépendants d’objets qui mettent notre bien-être et celui de la planète en danger. Ça aussi, ça me fait chanceler entre la crise de larmes et de rires!

Pour le fun, mesurons l’empreinte environnementale du papier de toilette (comme il est roi et maître des médias et de notre société).

Laure Patouillard, spécialiste au Centre international de référence sur le cycle de vie des produits, nous apprend que la production du « papier-cul » a un impact important sur l’environnement.  Pour vous donner une idée, en voici les principales étapes de production :

  1. Collecte de la matière première : copeaux de bois.
  2. Production de la pâte vierge; *
  3. Blanchiment de la pâte vierge; * (assez cocasse quand on pense à l’utilisation qu’on en fera…) 
  4. Transformation de la pâte en papier de toilette; *
  5. Séchage et emballage du produit;
  6. Livraison par camion dans différents points de vente;
  7. Après utilisation, atterrissage dans les stations d’épuration d’eau. 

*Ces étapes sont les plus coûteuses pour l’environnement à cause de l’énergie, de l’eau et des produits chimiques utilisés. Il ne faut pas oublier l’empreinte écologique du transport et de l’emballage du produit.

Saviez-vous que?

La production d’un rouleau de papier de toilette nécessite entre 45 et 140 litres d’eau (l’équivalent d’une baignoire presque pleine!).

De son côté, le très chevelu François Bellefeuille a reçu la très colorée Mélissa de La Fontaine à l’occasion du délicieux épisode : Fini, le papier de toilette

Ensemble, ils ont discuté entre autres des fesses de François, mais aussi de la situation de la station d’épuration des eaux de Montréal que Mélissa qualifie de grosse poubelle énergivore. 

Elle n’a pas tort. En moyenne, un individu « normal » consomme 2 rouleaux par semaine. Après 1 an, si nous mettions bout à bout tous les rouleaux utilisés par tous les Montréalais, nous pourrions faire 287 fois le tour de la terre! 287 fois! Vous imaginez? Ça en fait des ordures à gérer dans nos égouts!

*Voir le calcul scientifique ci-bas.

Bien sûr, tout ce qui est jeté dans la toilette se retrouve en fin de parcours dans les sites d’enfouissement quand ce n’est pas tout simplement incinéré. 

Tout ça, c’est beaucoup moins cute que les animaux utilisés pour vanter la douceur de leur papier hygiénique!

Alternatives zero dechet_Mme L'Ovary

Libérez-vous de l’enfer de la dépendance grâce aux alternatives au papier de toilette et aux autres produits!

Car oui, il existe des alternatives possibles. En voici un petit survol : 

Alternatives écologiques au papier de toilette :

Jean-René Dufort vous a proposé de faire du papier de toilette en broyant vos factures avec de l’eau, je vous suggère plutôt :

  • Le papier de toilette lavable. Ce sont de petites lingettes bien douces que l’on réutilise puis qu’on lave.

J’entends vos ewww et vos arckeees mais, croyez-moi, ce n’est pas plus ragoutant que les couches lavables! Il suffit de les faire tremper dans un contenant hermétique et de les laver.

  • Les bidets et les douchettes. Elles sont faciles à installer sur tous les modèles de toilettes, et sont beaucoup plus hygiéniques que le papier de toilette.  De plus, elles représentent une option écoresponsable qui permettra de te libérer de l’emprise de la dépendance!


Produits menstruels :

Mme L’Ovary se charge de votre flux menstruel! Plus besoin de courir les pharmacies en ces temps de pandémie, d’investir une partie de votre budget ou de mettre votre santé à risque. 

Simples, confortables et fiables, les sous-vêtements menstruels Mme L’Ovary sont des culottes de coton contenant une protection intégrée et 3 protections amovibles qui se remplacent en fonction de l'abondance de vos règles. ​

Cliquez ici pour en savoir plus sur les produits d’hygiène féminine!

Coupe et culotte menstruelle_Mme L'Ovary

Comme vous n’avez probablement rien de mieux à faire ces jours-ci, voici quelques projets zéro déchets faciles!

Confection de papiers mouchoirs :

On retourne aux sources avec les mouchoirs de poche! Niveau de difficulté : 1/10.

  1. Trouver de vieux tissus soyeux;
  2. Les découper en carrés;
  3. Coudre le rebord (si tu veux être « fancy »)

Pourquoi ne pas initier vos ados qui s’ennuient à la couture tant qu’à y être ?

Prenez garde de les ranger dans un endroit sécuritaire après utilisation pour éviter la contamination.

Papier reutilisable_Mme L'Ovary

Fabrication de produits cosmétiques :

Il est maintenant super simple de faire ses propres cosmétiques maison comme les déodorants, le savon ou le maquillage avec seulement quelques ingrédients!

Je laisserai les expertes sur le sujet vous enseigner les règles de l’art : https://lestrappeus.es/

 Fabrication cosmetique_Mme L'Ovary

 

Préparation de produits nettoyants tout usage : 

On peut aussi fabriquer soi-même ses produits nettoyants que vous pourrez utiliser sur toutes les surfaces avec seulement du vinaigre blanc, pelures d’orange et bicarbonate de soude.

 Recette :

  1. Remplir un pot Masson de pelures d’orange et verser du vinaigre blanc jusqu’au rebord.
  2. Faire macérer pendant 2 semaines.
  3. Filtrer le liquide et le verser dans un vaporisateur.

Utilisation :

  1. Saupoudrer du bicarbonate de soude la surface et vaporiser concoction.
  2. Laisser reposer une quinzaine de minutes
  3. Frotter et rincer.

 Produit maison_Mme L'Ovary

Suggestion lecture 

Entre deux films Netflix, je vous invite à vous stimuler les méninges avec le livre Tendre vers le Zéro Déchet de Mélissa de La Fontaine qui vous invite à réfléchir autant sur le contenu de votre poubelle que sur les fondements de votre mode de vie!

Lecture zero dechet_Mme L'Ovary 

 

Est-ce que cette pandémie serait une occasion d’opter pour les alternatives Zéro déchet?

Certainement! Les grands bouleversements comme celui-ci sont porteurs de changement! C’est une occasion en or de surfer sur la vague verte et de s’initier aux mouvements zéro déchet.  Les raisons et les alternatives ne manquent pas!

En espérant ne pas provoquer la même ruée vers bidet que le papier de toilette!

Psstt! Connaissez-vous le groupe #coronaLove de Mme L’Ovary? Apparemment, ça a les mêmes bienfaits qu’une bonne bouchée de chocolat virtuelle. Vous devriez essayer voir si ça procure les mêmes effets positifs sur vous…!

 

___________________

Sources :

  • Calcul de feu : basé sur une marque de papier de toilette d’une marque écologique, longueur d’un rouleau déroulé : (10 cm x 270 feuilles) : 0,027 km x nombre de rouleau par personne par année : 104 x le nombre d’habitant du Grand Montréal du dernier recensement 2016: 4 100 000 personnes. Divisé par la circonférence de la terre : 40 075 km = 287 tours de la terre.
  • Podcast: 3.7 planètes par François Bellefeuille, Épisode 9, Fini, le papier de toilette, 28 novembre, 2019, 25,55 minutes.
  • Moteur de recherche par Radio-Canada, Coronavirus, Bidet et papier de toilette, et télétravail, 17 mars, 2020, 53 :15 minutes.
  • https://ici.radio-canada.ca/nouvelle/1404732/environnement-papier-toilette-empreinte-ecologique-carbone
  • De La Fontaine, Mélissa. Tendre vers le Zéro Déchet, Les éditions La Presse, Montréal, 2019, 191 pages.
  • https://ici.radio-canada.ca/infoman/emission/
  • http://ville.montreal.qc.ca/portal/page?_pageid=6497,54385612&_dad=portal&_schema=PORTAL