Journée Mondiale de l'Hygiène Menstruelle : 7 nouveautés.

journée mondiale menstruations

Quelle surprise lorsque j’ai découvert récemment que le 28 mai dernier était la Journée internationale de l’hygiène menstruelle! Je me suis dit qu’enfin les tabous étaient tombés et qu’on pouvait donc parler de menstruations sans rougir…

De tempérament naturo-curieux, j’ai lu divers articles et études sur les conditions des femmes menstruées à travers le monde pour confirmer mon intuition...

Mon constat sur l’hygiène féminine fut plutôt triste.

  • Sur le continent africain, une fille sur 10 ne va pas à l’école quand elle a ses règles. Pourquoi? Parce que les toilettes, quand il y en a, sont le plus souvent mixtes et que les filles, n’ayant pas d’espace intime pour se changer, craignent de faire rire d’elles. Aussi parce que les produits d’hygiène menstruelle coûtent très cher et ne sont pas accessibles à la majorité. Pour plusieurs filles, ces absences répétées vont malheureusement conduire au décrochage scolaire.
  • Dans l’ouest du Népal, la tradition du chaupadi considère encore les femmes comme impures durant leurs menstruations et elles doivent s’isoler dans une hutte hors de la maison durant cette période. Il leur est alors interdit de toucher hommes, enfants, bétail, arbres et points d'eau habituels! 
  • En Éthiopie, 75% des femmes n’ont pas les produits menstruels nécessaires durant leurs menstruations.
  • D’après une étude de l’UNICEF, au Kenya, certaines filles moins nanties offrent des faveurs sexuelles, ou ce qu’on appelle du transactional sex, lorsqu’elles ont besoin d’argent pour se procurer des serviettes sanitaires. Ce comportement les met à risque de contracter le VIH ou de tomber enceinte.
Ayoye!

    Puis je me suis dit : « OK, mais ça se passe juste dans les pays en voie de développement… »

    Tss-tss-tss!
    Une recherche un peu plus poussée m’a démontré que même chez nous il y a des personnes qui ne vivent pas leurs menstruations dans la dignité. 

    Au Canada, « environ 1 million de personnes, soit un tiers des adolescentes et des femmes de moins de 25 ans au pays, avouent avoir déjà eu de la difficulté à payer des produits menstruels (…) ».

    Ensuite, je me suis posée la question pratico-pratique : qu’est-ce que tu fais, concrètement au travail, à l’école ou lorsque tu vis dans la rue, quand tu n’as aucun moyen de protection? Quand tu es la fontaine de Jouvence et que tu n’as rien pour accueillir ton flow quasi constant. 

    Je dois dire que je suis déçue. Côté conditions d’hygiène féminine et tabous, j’aurais cru qu’on avait avancé un peu plus...

    Plutôt que de sombrer dans la déprime, j’ai décidé, tel Sherlock, de délaisser le côté sombre de la force (menstruelle) et de mener ma petite enquête sur les nouveautés en termes de menstruations positives. Voici le fruit de mon travail :


    7 nouveautés en cette journée mondiale de l'hygiène menstruelle : pour faire reculer les tabous et avancer l’hygiène féminine!

     

    • Un émoji menstruel bientôt disponible dans votre cellulaire!

    Oui, oui! Vous avez bien lu! Un émoji de goutte de sang sera créé pour représenter les menstruations! L’OBNL Plan international a travaillé fort auprès d’Unicode, (les coquins qui créent les codes des émojis pour les compagnies de cellulaire) afin de faire accepter l’idée. L’objectif? Normaliser les menstruations, briser les tabous et ouvrir des conversations sur le sujet. 

    Il devait être lancé en mars 2019, mais après vérification je ne l’ai malheureusement pas trouvé dans mes options d’émoji.  Et vous?

    • Un party de menstrues (period party) pour célébrer la première goutte! 

    En quoi ça consiste? À fêter ses premières menstruations en grand, à transformer un moment isolé, malaisant et honteux en une expérience le fun, positive et mémorable avec ceux qu’on aime! Moi, je dis : ENFIN!

    Pour un party réussi, vous avez besoin : d’un gâteau Red Velvet, de jus pomme grenade, de cerises bien juteuses, une grande sélection de bonbons rouges, bref, n’importe quoi qui rime avec rouge! Ah oui et les garçons aussi sont invités! 

    Vous avez 2 minutes? Je vous propose de regarder ce vidéo où un papa pas mal coloré partage sa première expérience de « period party »! Parce que oui, les papas, on veut que vous soyez impliqués! Pourquoi? Parce qu’on ne veut plus lire des témoignages comme celui-ci :

    « It was the first time in my life when I felt I couldn't talk to my dad about something I felt was important. At 12 years old, I was just too embarrassed. » - Jo Davies

    • Ah les produits menstruels, ces produits de luxe… Pardon?

    Qu’ont en commun le Canada, la Malaisie, l’Australie et l’Écosse? Ils ont retiré la taxe sur les produits hygiéniques. Ceux-ci ne sont maintenant plus considérés comme des produits de luxe, Dieu merci !

    • L’art menstruel : faire du beau sans bon sang!

    Plusieurs artistes utilisent leur talent pour ébranler les tabous entourant le sexe de la femme et les menstruations. Ils souhaitent ainsi dévoiler leur beauté naturelle et déclencher des discussions.  Le fait est que ça ne laisse personne indifférent!

    Petra Mattheis, une artiste allemande, se spécialise dans les œuvres à saveur menstruelle. L’une d’elles, 28 jours pour vaincre le tabou menstruel, est un manifeste traduit en 6 langues qui donne un conseil par jour pour libérer les menstruations de leur prison culturelle. Fallait y penser ! 

    Petra Mattheis manifeste menstruationhttps://petramattheis.de/arbeiten/28_days/

  • Liv Strömquist de la Suède a également mis la main à la pâte. 
  • Dans le métro de Stockholm, cette artiste a dessiné en grand format, au crayon noir et rouge, des oiseaux, des chatons, des chiens, mais également une femme aux jambes poilues et à l’entrejambe taché de sang menstruel. Vous l’aurez deviné, les gens sont choqués.

     

    Livstromquist Janet Carr menstruation

    Livstromquist Janet Carr bloody art

    En réaction à son exposition, on pouvait lire sur Tweeter:

    “It’s not fun explaining to a four-year-old about the red between the legs”.

    “It is not enough to get [your period] once a month, now you will be reminded every time you jump on the subway.”

    Sans l’ombre d’une goutte, nous avons encore du chemin à faire concernant le bain de tabous et de négativité dans lequel les menstruations stagnent depuis un bon moment. Des œuvres comme ça, c’est un besoin pour faire avancer la cause.

    Que diriez-vous d’inviter l’artiste à exposer dans le métro de Montréal juste pour mousser le débat et l’indignation par chez nous?

    Casey Jenkins, une craftiviste australienne s’est assise à demi nue dans une galerie d’art durant 28 jours pour y tricoter bande de laine d’une longueur de 15 m, soit la longueur d'un autobus scolaire. Cette laine, qu’elle avait préalablement insérée dans son vagin, se colorait d’une teinte rougeâtre au fil des jours et de son cycle.

    Son objectif ? Que la vulve soit associée à quelque chose de réconfortant, de chaleureux, de bénin voire d’ennuyeux comme le tricot, pour remettre en question la peur et le sentiment péjoratif qu’ont les gens à son égard.

    De notre côté du pacifique, plus précisément à Kitchener en Ontario, 8 artistes ont participé à l’exposition Flow qui met en valeur les menstruations. L’une des œuvres est une série de robes de chambre blanches avec une rose rouge cousue à la hauteur de l’entrejambe. 

    Exposition Menstruation robes de chambre

    • Un coup de pouce pour les femmes qui prennent un virage vert

    Oui! Certaines municipalités québécoises offrent des subventions pour les produits hygiéniques réutilisables! Cliquez ici pour connaître celles qui participent. Si la vôtre n’en fait pas encore partie, n'hésitez-pas à en faire la demande!

    • Tendre la main vers les femmes des pays en voie de développement

    Des organisations comme la Fondation MINA s’engagent à anéantir les tabous dans de nombreux villages d’Afrique en distribuant des coupes menstruelles et en éduquant les communautés, les garçons comme les filles.

    • Des mentors menstruels

    Qu’il s’agisse de cercles de femmes ou d’organismes promouvant la santé des femmes, leur but est le même : accompagner les jeunes filles en leur expliquant le rôle des menstruations, leur apprendre les pratiques d’une bonne hygiène menstruelle et les amener à découvrir les différentes phases du cycle pour mieux en comprendre l’impact et la signification.

    mains coeur menstruation journée mondiale hygiene menstruelle

     

    J’espère que tout ça vous a inspiré et redonné foi en l’humanité! On se revoit au prochain bilan!  Qui sait? Ces petites graines bien plantées auront peut-être germé et se seront multipliées pour dissoudre les tabous et ainsi améliorer l’hygiène féminine dans le monde!

    Pour celles qui ont adopté les Mme L’Ovary, pourquoi ne pas faire don de vos serviettes et tampons au centre pour femmes de votre région! Voici le registre des organismes pour femmes des grandes villes canadiennes où vous pouvez faire un don : https://thekit.ca/beauty/body/end-period-poverty-canada/ .

     

    Sources :

    https://ici.radio-canada.ca/nouvelle/1165586/produits-hygiene-feminine-gratuits-ecoles-pauvrete-nouveau-brunswick
    https://www.cbc.ca/news/canada/manitoba/opinion-menstruation-stigma-period-parties-1.5055179
    https://www.globalcitizen.org/fr/content/period-poverty-everything-you-need-to-know/
    https://www.washingtonpost.com/news/morning-mix/wp/2016/06/23/menstrual-equity-ny-city-council-approves-giving-away-tampons-to-women-in-schools-prisons-and-homeless-shelters/?noredirect=on&utm_term=.b966f35c786d
    https://www.unfpa.org/news/period-shame-misinformation-linked-serious-human-rights-concerns
    https://www.globalcitizen.org/en/content/mina-cup-foundation-south-africa-period-poverty/
    https://thisisloom.com/
    https://www.cbc.ca/news/technology/blood-drop-emoji-periods-1.5009288
    https://journalmetro.com/actualites/montreal/1097048/premiere-collecte-de-produits-hygieniques-pour-les-femmes-itinerantes/
    https://www.theguardian.com/cities/2017/nov/02/enjoy-menstruation-subway-stockholm-art-row-liv-stromquist
    https://www.cnn.com/2019/05/02/health/cnnheroes-freweini-mebrahtu-ethiopia-period-menstruation/index.html
    https://www.unicefusa.org/stories/fighting-menstruation-myths-keeps-girls-school/34921